2019 Janvier – 3 bonnes raisons de boire de la bière à faible teneur en alcool en 2019

3 bonnes raisons de boire de la bière à faible teneur en alcool en 2019

Légères et faciles à boire, les « sessions » ou « bières de soif », ces bières faibles en alcool (< de 5 %) font réellement partie des surprises émergentes pour 2019, faisant ainsi contrepoids aux nombreuses bières fortes sur le marché. En effet, les bières faibles en alcool séduisent de plus en plus d’adeptes, car elles sont une excellente alternative pour tous ceux et celles qui veulent trinquer sans avoir à consommer obligatoirement beaucoup d’alcool.
Découvrez 3 bonnes raisons de tenter l’expérience :

Convivialité à tous moments de la journée
Ne sous-estimons pas les différents potentiels de moments de convivialité présents dans une journée : pause déjeuner, apéritif, dîner, soirée, etc. Cela peut donc parfois se traduire par un, deux, trois ou plusieurs verres amenant irrémédiablement des conséquences sur les réflexes et la capacité de concentration au travail. Avec une bière à moins de 5% d’alcool, on peut tout de même se permettre de partager une bière le midi entre collègues, et ce, tout en restant maître de soi et de ses impératifs au travail.

Éviter le contrecoup des lendemains de soirées
La bière de soif (< de 5 %) est une solution qui s’impose d’elle-même aux consommateurs soucieux de boire de la bière, sans subir les effets de l’alcool. Au-delà des lendemains heureux escomptés par tous, les bières à faible teneur en alcool permettent aux gens de rester en contrôle tout en buvant lors d’une soirée. On garde ainsi le côté festif de la bière sans en avoir les inconvénients de la gueule de bois.

Une option responsable et saine
Les bières à faible teneur en alcool (moins de 3,5%) apportent une diversité qui permet de satisfaire une clientèle de plus en plus conscientisée à une consommation responsable. En effet, la majorité des gens déclarent aujourd’hui faire attention à la quantité d’alcool qu’ils consomment avant de conduire. La conscientisation concernant l’alcool au volant étant de plus en plus forte, cela influence positivement de plus en plus de buveurs à se tourner vers des bières modérément alcoolisées ou sans alcool.